Mon avis complet sur l’élagueur Bosh Keo

On ne présente plus Bosh qui est l’un des leaders de l’outillage et du matériel de jardinage. Pour élaguer les branches accessibles de nos arbres, ou pour tailler des arbustes ou quelques haies, le fabricant allemand nous propose Bosh Keo, un petit élagueur qui doit nous permettre de travailler à une seule main.

Comment fonctionne cet outil (disponible ici) ? Est-il efficace ? J’ai pu l’utiliser quelques jours dans mon jardin et je vous dis tout ce qu’il faut savoir à son sujet avant de passer commande.

9 Total Score
Ma note

Ce petit outil est idéal pour les petits travaux de découpe dans le jardin. On va pouvoir découper simplement des branches de petit diamètre sans se fatiguer. Cet élagueur est simple et agréable à utiliser, et il est surtout très léger.

Qualité de fabrication
8.5
Prise en main et utilisation
9
Puissance et performances
7
Rapport qualité/prix
8.5
User Rating: 4.85 (1 votes)
Élagueur Bosh Keo

Un élagueur compact et pratique à utiliser

Caractéristiques techniques

  • Type : Électroportatif
  • Sans perche
  • Puissance : 10,8 volts
  • Lame de scie « Top for Wood » S644D
  • Poids : 950 grammes
  • Niveau sonore : 91 dB
  • Coupe max : 8 cm
  • Autonomie : Entre 30 et 190 coupes

bosh keo pas cher

 

Qualité de fabrication

C’est du Bosh, et comme toujours au niveau de la qualité de fabrication, on ne se moque pas des utilisateurs. On reconnaît les couleurs, vert, rouge et noir du fabricant allemand, et l’outil est parfaitement conçu. Les matériaux sont robustes, avec un plastique de très bonne qualité, un étrier de maintien en acier, et une lame à bois que l’on pourra changer très facilement ou remplacer pour découper différents matériaux.

L’outil pèse un peu moins d’un kilo, ce qui est évidemment très bien pour les petits travaux du jardin. Ce n’est pas un appareil qui va nous fatiguer par sa manipulation. Il est également très compact, et on va pouvoir le ranger ou le transporter facilement. On regrette d’ailleurs un peu de ne pas trouver un petit sac de rangement comme avec l’élagueuse GreenWorks 720 Watts. 

Du côté de la qualité de fabrication il n’y a donc réellement aucun reproche à faire, si ce n’est la batterie qui est soudée au manche et qu’on ne pourra donc pas remplacer. Pour le reste, c’est un bel outil comme Bosh à l’habitude d’en proposer.

Prise en main et utilisation

Cet outil n’est pas une élagueuse pour tailler les branches les plus inaccessibles en hauteur. Il n’y a pas de perche comme avec la Black&Decker GPC1820LB. On va donc se contenter de couper les petites branches de nos arbustes ou de nos haies, ou bien il faudra sortir l’échelle ou grimper dans l’arbre pour couper plus en hauteur.

L’outil est réellement ergonomique et se prend très bien en main. On le tient comme une perceuse, et un interrupteur de sécurité sur le dessus doit être enclenché pour pouvoir démarrer la lame. Il est bien placé, on l’atteint facilement avec le pouce, et il ne restera alors qu’à presser la gâchette pour commencer à découper. C’est sécurisant, sans être frustrant au niveau de la manipulation.

Il y a un étrier ou une griffe de maintien que le fabricant a nommé « A-Grip ». Ce système permet de maintenir la branche lors de la découpe. Ainsi, on peut travailler à une seule main. C’est pas mal, mais ça fonctionne seulement s’il n’y a pas de petites branches autour qui gênent le placement. Sinon, ça devient vite embêtant, et on finit alors par retirer cette griffe qui est amovible.

On apprécie évidemment la mobilité que nous offre cet outil. Il est léger et sans fil, et il peut donc nous suivre très facilement jusqu’à l’autre bout du jardin. L’autonomie est en revanche assez réduite, et c’est donc clairement un outil d’appoint pour tailler rapidement quelques arbustes, plus qu’un outil nous permettant de travailler sur un grand terrain. Le fabricant indique une autonomie comprise entre 30 et 190 coupes… La fourchette est large, et cela va dépendre de la taille ou de la dureté du bois.

test-complet-bosch-elagueur-fil-keo

 

Puissance et performances

Avec son petit moteur de 10,8 V, ce petit élagueur ne pas évidemment pas venir concurrencer les appareils thermiques comme l’élagueuse GT Garden. Au maximum, en retirant la griffe de maintien, on pourra découper des diamètres de 8 cm. Avec la griffe, c’est 6 cm maximum. On sent assez vite que l’outil force sur les bois les plus durs, et il se bloque automatiquement lorsqu’il ne parvient pas à couper la matière.

C’est réellement un petit outil pour les petits travaux. Si vous avez des vielles haies avec de belles branches bien épaisses, alors il ne sera pas adapté à la situation. En coupant des petits diamètres, entre 4 et 6 cm, j’ai eu droit à plus de 120 coupes d’autonomie. C’est plutôt satisfaisant. Il faudra ensuite brancher l’appareil pendant presque 3 heures pour recharger totalement les batteries.

Le verdict : Mon avis final sur l’élagueur Bosh Keo

Ce petit outil est polyvalent, puisqu’on peut remplacer facilement sa lame pour découper différents matériaux. Il nous permet de découper les petites branches des arbres et arbustes à portée de main, puisqu’il ne possède pas de perche. Sa puissance est limitée, et on pourra découper jusqu’à 8 cm de diamètre maximum. C’est donc un outil pour les petits travaux, et les découpes d’appoint.

Il fonctionne sur batterie, et est réellement très léger. La mobilité qu’il offre est donc très agréable pour l’utilisateur, qui ne se fatigue pas à la manipuler. On va pouvoir l’emporter facilement avec nous au fond du jardin ou le transporter chez un proche sans le moindre problème. L’autonomie n’est pas exceptionnelle, mais correcte pour ce type d’utilisation d’appoint. Son prix est tout à fait satisfaisant, dommage simplement qu’on ne puisse pas remplacer la batterie.

Élagueur Bosh Keo

Un élagueur compact et pratique à utiliser